On en parle…

Le Journal Toulousain (23/11/2015)
« Le dispositif scénique a placé Clara face à sa mère dont on sait la mort. Artifice remarquable qui nous plonge dans un espace fictionnel permettant à la fille de s’adresser encore à sa mère, d’essayer encore une fois de lui dire ce qu’elle ne lui a jamais dit, de la prévenir, de l’avertir. (…) La tragédie, ici, ne concerne pas les puissants de ce monde, les héros grecs ou latins, mais des femmes réelles, populaires dans le quotidien le plus simple et pauvre, le plus partagé donc le plus universel. Et nous touchons là le sens profond de cette adaptation, cette tragédie sans héroïne est “sale”, impure, elle se passe dans la rue, de nuit, (…), elle est “déclassée”. » Mathieu Méric


Radio Campus (25/02/2015)

Radio Mon Païs (09/02/2015)

Le Clou dans la planche (25/05/2014)
La Compagnie « Les Point Nommées évite les écueils démonstratifs d’une première création et propose une mise en scène à la fois intimiste et efficace. Il se dégage de ce Bésame mucho beaucoup de poésie et de douceur, de sensations chaleureuses et réconfortantes. Il y a quelque chose de déconcertant à réaliser que cette tendresse a grandi dans la violence et dans la mort. » Marc Vionnet